Proctologie

La proctologie concerne les maladies de l’anus et du rectum.  Bien sûr, les pathologies les plus fréquentes concernent les hémorroïdes mais sont aussi concernées une multitude d’autres maladies comme les fissures, les infections ano-rectales ou cutanées, les troubles du fonctionnement de l’anus et du rectum, les cancers…

En France, peu de services hospitaliers sont consacrés uniquement à cette spécialité. Le service de Proctologie de Bagatelle a été classé 2ème établissement public national par Le Point en 2020 !

 

 

Présentation du service

La consultation :

C’est le centre de l’activité du service. Comme la proctologie est au carrefour de plusieurs spécialités, nous recevons des malades adressés par leur médecin traitant, et aussi par de multiples autres spécialistes. Nous sommes souvent sollicités pour un avis complémentaire pour les patients atteints de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (maladie de Crohn, rectocolite ulcéro-hémorragique), ou de pathologies en rapport avec une immunodépression.

Nous recevons aussi des urgences. L’Hôpital Bagatelle ne dispose pas encore d’un service d’urgences. Nous ne pouvons donc pas recevoir des urgences 24 heures sur 24. Nous recevons donc uniquement en journée les malades adressés sur appel d’un autre médecin (médecin traitant, urgentiste…) qui aura pu juger de la nécessité de notre intervention urgente. Les secrétaires sont là pour évaluer l’urgence de la demande, elles peuvent avoir à vous poser des questions précises sur votre problème.  Aussi nous assurons en continu les soins urgents qui pourraient être nécessaires aux malades que nous opérons dans le service.

La consultation de proctologie concerne une partie intime de notre corps. L’équipe du service, des secrétaires aux médecins en passant par l’aide-soignante a pour mission de faire que cette consultation ne soit pas un moment de panique, mais une aide et un soutien.

Il est important que vous sachiez que notre service reçoit des internes en médecine (futurs proctologues eux-mêmes) qui assistent aux consultations, et peuvent activement y participer. Leur présence ne doit pas vous effrayer, ils sont toujours encadrés par un des médecins du service.

La chirurgie proctologique :

C’est le second volet de notre activité. Mais tous les patients ne sont pas opérés, cela ne concerne qu’un malade sur 10 vu en consultation.  Les gestes chirurgicaux que nous effectuons ont la particularité d’être tous pratiqués par voie naturelle, c'est-à-dire par abord direct du périnée sans passer par le ventre. Le médecin qui vous voit en consultation et décide avec vous de l’intervention effectuera lui-même le geste. Il peut être secondé par un interne, mais ce dernier n’est jamais l’intervenant principal.

Où dans l’hôpital Bagatelle ?

-la Maison des Consultations (rue Frédéric Sevène) au niveau 2 pour les consultations (Secteur Bleu)

- le bâtiment d’hospitalisation (route de Toulouse) au niveau 3 pour la chirurgie ambulatoire, et le niveau 4 pour le service d'hospitalisation classique.

A quel prix ?

Les médecins du service de proctologie sont salariés et l’Hôpital Bagatelle étant un Hôpital participant au service public, aucun dépassement d’honoraires n’est demandé pour les consultations ou les interventions chirurgicales. Les accords passés entre l’hôpital et la plupart des mutuelles (tiers payant) font que vous n’avez le plus souvent, pas à avancer la moindre somme d’argent.

L’équipe du service de Proctologie

  • Des secrétaires
  • Des infirmières diplômées d’état
  • Des aides-soignantes diplômées d’état
  • Un cadre de santé
  • Cinq proctologues salariés à temps plein

 

L’équipe paramédicale :

Le fonctionnement du service ne serait pas possible sans l’équipe des secrétaires et l’aide-soignante qui vous reçoivent, vous aident durant la consultation, et vous appellent chez vous après une intervention chirurgicale pour régler vos petits soucis du postopératoire, ainsi que les infirmières qui prennent soin de vous durant votre éventuelle hospitalisation.

L’accueil, la prise de rendez-vous, la programmation des interventions sont assurés par un secrétariat spécifique. Cela permet de répondre au mieux à la demande des malades et éventuellement de donner des rendez-vous urgents.

Un des axes de travail quotidien de toute cette équipe est de rendre votre consultation la plus confortable possible, et le cas échéant votre intervention la plus légère et la moins douloureuse possible.

Dr François PIGOT
Gastroentérologue, diplômé en proctologie médico-chirurgicale. Ancien interne et ancien chef de Clinique-Assistant des Hôpitaux de Paris. Diplômé européen en gastro-entérologie (Fellow of the European Board of Gastroenterology and Hepatology). Ex-Président de la Société Nationale Française de Colo-Proctologie (SNFCP). Membre de la SNFCP et de l’European Society of Colo-Proctology.
dr-f-pigot
 
Dr Dominique BOUCHARD
Gastroentérologue, diplômé en proctologie médico-chirurgicale. Ancien interne et ancien Chef de Clinique – Assistant des Hôpitaux de Bordeaux. Membre du Conseil d’Administration de la Société Nationale Française de Colo-Proctologie. Membre du conseil d'Administration d'Aquitaine Gastro. Vice-président de l'Amicale des Gastro-entérologues et Proctologues d'Aquitaine. Président-Fondateur du Comité scientifique de la Fondation Bagatelle. Pour télécharger le CV complet du Dr Bouchard, cliquez ici.
dr-d-bouchard
 
Dr Charlotte FAVREAU-WELTZER
Gastroentérologue, diplômée en proctologie médico-chirurgicale. Ancienne interne des Hôpitaux de Rennes. Membre de la Société Nationale Française de Colo-Proctologie (SNFCP). Membre du bureau du GREP (Groupe d'Etudes En Proctologie de la SNFCP).
dr-c-favreau-weltzer
 
Dr Marianne ELEOUET-KAPLAN
Gastroentérologue, diplômée en proctologie médico-chirurgicale. Ancienne interne des Hôpitaux de Caen. Ancienne chef de Clinique-Assistant des Hôpitaux de Rennes. Membre de la Société Nationale Française de Colo-Proctologie (SNFCP). Secrétaire du bureau de l'AGEPA (Association des Gastro-Entérologues Proctologues d'Aquitaine). Présidente du conseil de bloc de Bagatelle.
dr-m-eleouet-kaplan
 
Dr Laurine TRACANELLI
Gastroentérologue, diplômé en proctologie médico-chirurgicale. Ancienne interne des Hôpitaux de Grenoble. Membre de la Société Nationale Française de Colo-Proctologie (SNFCP). Titulaire du DIU interuniversitaire de Proctologie.
 

Les examens proposés en consultation

La consultation de proctologie comprend un examen complet de l’anus et du rectum.

L’exploration du canal anal et du rectum est le plus souvent effectuée lors de cette consultation, elle est menée à l’aide de petits appareils appelés anuscope et rectoscope. Ces examens sont indolores.

Tout est fait pour rendre la consultation la moins inconfortable possible :

  • respect de l’intimité des malades,
  • présence d’une aide-soignante dédiée à la consultation pouvant aider le malade et le médecin.

En consultation, peuvent être effectués des gestes instrumentaux : scléroses, ligatures élastiques, voire de petits gestes chirurgicaux.

Un interne en médecins peut être présent lors de cette consultation et y prendre part, toujours sous la responsabilité et le contrôle du médecin du service que vous venez voir.

Quels examens et opérations fait-on à Bagatelle ?

Une des vocations du service de proctologie est d’être à la pointe du progrès. Les techniques les plus récentes sont donc disponibles. Tous ces examens sont pratiqués par les proctologues eux même.

 

Les explorations fonctionnelles : 

- La manométrie ano-rectale, enregistrement grâce à une petite sonde et un ballonnet de la force et de la sensibilité de l’anus et du rectum (le plus souvent dans le bilan de troubles de la continence)

- L’échographie endo-anale, examen du sphincter anal et de la paroi du rectum grâce à une sonde d’échographie introduite dans le canal anal (le plus souvent pour les tumeurs, les infections ou les problèmes musculaires)

- L’anuscopie haute résolution, examen au microscope du revêtement du canal anal à la recherche d’anomalies microscopiques précancéreuses (le plus souvent lors des infections à Papilloma virus). Nous sommes un des rares services à effectuer cet examen

 

Les interventions chirurgicales :

Les techniques chirurgicales modernes comme celles utilisant le Laser pour les tumeurs superficielles, la Radio-Fréquence pour les hémorroïdes. Toutefois, les techniques dont le seul intérêt est d’être à la mode, mais n’apportant aucun bénéfice ne sont pas mises en avant. Pour être proposée, une technique doit avoir prouvé son efficacité et son innocuité !

 

La chirurgie la plus fréquemment effectuée est la chirurgie des hémorroïdes.

Les techniques sont proposées en fonction de chaque cas particulier : hémorroïdectomie classique, technique d’agrafage, ligature des vaisseaux hémorroïdaires, Radio-Fréquence... Ces différentes techniques ont toutes leurs indications privilégiées et ne sont pas interchangeables. Ce n’est qu’à l’issue d’une consultation complète et d’un dialogue avec le malade qu’une option sera choisie.

Les autres pathologies relèvent toutes de gestes spécifiques trop nombreux à détailler.

La prise en charge de la douleur est débutée dès avant l’intervention, de façon préventive, puis adaptée aux besoins du patient. Une grande attention est portée à ce point de la prise en charge. Les soins post-opératoires ont été simplifiés au maximum pour permettre une reprise rapide de l’autonomie dès le retour à domicile.

 

Les interventions ambulatoires :

La plupart des interventions chirurgicales que nous effectuons le sont en ambulatoire. Le malade arrive le matin à jeun, sans préparation (ni lavement, ni purge), le geste est effectué au bloc opératoire sous anesthésie générale, puis la sortie se fait dans la journée, sans passer de nuit à l’Hôpital.

La décision d’effectuer une intervention en ambulatoire dépend aussi de l’avis des anesthésistes qui effectuent une consultation au moins 48 heures avant toute intervention sous anesthésie générale (sauf en cas d’urgence vitale).

Les interventions classiques

La chirurgie la plus fréquemment effectuée est la chirurgie des hémorroïdes.

Les techniques sont proposées en fonction de chaque cas particulier : hémorroïdectomie classique, technique d’agrafage, ligature des vaisseaux sous repérage Doppler, radiofréquence... Ces différentes techniques ont toutes leurs indications privilégiées et ne sont pas interchangeables. Ce n’est qu’à l’issue d’une consultation complète et d’un dialogue avec le malade qu’une option sera choisie.

Les autres pathologies relèvent toutes de gestes spécifiques trop nombreux à détailler.

Toute intervention sous anesthésie est précédée par une consultation avec un anesthésiste.

Cette visite permet d’adapter la prise en charge aux antécédents et à l’état de santé du patient. Le plus souvent, les interventions proctologiques sont effectuées sous anesthésie générale. La position opératoire (allongé sur le dos, cuisses fléchies sur le bassin comme lors d’une consultation gynécologique) et le type de geste rendent ce type d’anesthésie plus confortable qu’une anesthésie rachidienne.

La prise en charge de la douleur est débutée dès avant l’intervention, de façon préventive, puis adaptée aux besoins du patient. Une grande attention est portée à ce point de la prise en charge. Les soins post-opératoires ont été simplifiés au maximum pour permettre une reprise rapide de l’autonomie dès le retour à domicile.

Les interventions ambulatoires

La plupart des interventions chirurgicales que nous effectuons le sont en ambulatoire. Le malade arrive le matin à jeun, sans autre préparation (ni lavement, ni purge), le  geste est effectué au bloc opératoire sous anesthésie générale, puis la sortie se fait dans la journée, sans passer de nuit à l’Hôpital.

Quatre-vingt pour cent des interventions de notre service le sont en ambulatoire. Bien sûr les gestes les  plus lourds seront faits au cours d’une hospitalisation avec une ou plusieurs nuits à l’Hôpital, et les malades habitant à plus de 150 km de l’Hôpital peuvent s’ils le désirent rester une nuit.

La décision d’effectuer une intervention en ambulatoire dépend aussi de l’avis des anesthésistes qui effectuent une consultation au moins 48 heures avant toute intervention sous anesthésie générale (sauf en cas d’urgence vitale).

Les pathologies relevant du service de proctologie de Bagatelle

Les problèmes dus aux hémorroïdes sont la première cause de consultation dans notre service. Nous pouvons offrir des conseils, un traitement médical, des petits gestes effectués en consultation comme des scléroses à l’Infra Rouge, des Ligatures Elastiques. Bien sûr, si besoin, la chirurgie avec autant de techniques qu’il existe de malades différents.

Ensuite viennent les pathologies douloureuses comme les fissures ou les infections qui relèvent de traitements médicaux ou chirurgicaux.

Notre expérience très ancienne, notre coopération avec les collègues gastroentérologues et chirurgiens de Bagatelle nous permettent d’être un pôle d’excellence dans la prise en charge des malades atteints de maladie de Crohn ou de RectoColite.

Nous coopérons avec les services du CHU de Bordeaux pour suivre les patients vivant avec le VIH, les patients sous PrEP.

Nous disposons de toutes les explorations nécessaires, d’une réunion de concertation multidisciplinaire pour les malades souffrant de prolapsus, de trouble de la continence. Les cas d’incontinence les plus sévères peuvent être opérés avec la pose d’un stimulateur des racines sacrées, grâce à la collaboration avec nos collègues chirurgiens.

Vous souhaitez prendre RDV

Secrétariat : 05.57.12.35.42

Le saviez vous?

La palette des traitements possibles est effectivement très étendue : du simple traitement médical des hémorroïdes, à la chirurgie, en passant par les gestes instrumentaux comme les scléroses effectués en consultation, et les explorations complémentaires (défécographie ou radiographie dynamique de la défécation, manométrie ano-rectale, échographie par voie endo-anale).

Pour assurer une prise en charge complète de ses malades, notre équipe travaille en lien étroit avec les services de gastroentérologie et de chirurgie viscérale au sein d’une fédération des maladies de l’appareil digestif.